Seniors et maltraitance

Lutter contre un problème de santé publique

Les actes de violence à l’encontre des personnes âgées sont aujourd’hui considérés comme un problème de santé publique. Qu’elle soit physique, psychologique, financière ou encore civique, la maltraitance ne doit plus demeurer dans le huis-clos des maisons ou des résidences : il faut encourager la parole pour lutter de manière efficace !

Pourtant, il est parfois difficile de distinguer les actes qui hrefèvent ou non de la maltraitance. Ce qui est intolérable pour l’un ne l’est pas nécessairement pour l’autre, et reconnaître la souffrance ne va pas toujours de soi. Cette analyse a pour objectif de questionner ce que l’on appelle communément « maltraitance », afin d’éviter de réduire nos aînés à leur âge et à leur vulnérabilité.

Pourquoi pourrions-nous parler de maltraitance grise ? La contention en maison de repos : une maltraitance encore tolérée ?

Cliquez ICI pour consulter l’analyse

Une version papier vous sera envoyée sur simple demande
02/538 10 48 ou info@ago-asbl.be

Augmenter la taille