Bon plan – Comment lier « Energie » et « Economies »

Vous souhaitez réaliser certains travaux dans votre maison, sachez qu’il existe des primes offertes par différentes régions pour vous aider dans ce sens.

Il est très compliqué voire même impossible de faire ici un récapitulatif des différentes aides financières. En effet, les primes, conditions, … sont variables selon que vous habitiez en Région Wallonne, Bruxelloise ou Flamande mais également selon les provinces ou parfois les communes. Il est plus aisé de consulter les sites des différentes régions.

Les Guichets Energie Wallonie ou bureaux de permanences vous accueillent gratuitement pour vous renseigner et vous aider dans les démarches d’aide pour l’octroi de ces aides.  (https://energie.wallonie.be/fr/guichets-energie-wallonie.html?IDC=6946)

Pour les Bruxellois, Homegrade est le centre de conseil et d’accompagnement.   (https://homegrade.brussels/)

Pour la Flandre, le site https://www.vlaanderen.be/subsidies-voor-energiebesparende-maatregelen-in-woningen vous en dira plus.

Vous souhaitez recevoir quelques astuces simples et faciles pour moins consommer en hiver. Voici quelques trucs à ne pas oublier.

 Référence : J. MOERMANS, Ecoconso, Se préparer pour un hiver économe en chauffage et confortable, 10/11/2017

  • Faire entretenir la chaudière. C’est une obligation légale pour les chaudières d’une puissance supérieure à 20 kW et en plus un entretien régulier permet de diminuer la consommation de combustible de 5% et d’augmenter la sécurité. Il s’agit de tous les ans pour les chaudières au mazout et au bois ; tous les 2 ans pour les chaudières au gaz en Flandre et en Région bruxelloise (tous les 3 ans en Wallonie).   

    • . Il permet de régler directement la température. Il garantit une température agréable avec un minimum de consommation et de manipulation, pour autant qu’on l’utilise correctement. Si on a sa propre chaudière mais pas de thermostat, on a tout intérêt à en installer un !           

    • Bien gérer le chauffage : Si on a un thermostat et des vannes thermostatiques, on peut régler assez précisément la température des pièces et programmer les heures de démarrage et d’arrêt du chauffage. La température idéale est 19 ou 20 °C quand on est chez soi, 15 ou 16°C quand on dort ou qu’on n’est pas à la maison.         
      Adapter la température permet d’économiser 10 à 25% de chauffage. Le gain peut-être de 100 à 250 € par an !      
      Un bon feu de bois peut servir de chauffage principal ou d’appoint. Pour qu’il soit efficace, écologique et sain, utiliser un appareil dont le rendement est supérieur à 80% et du bois bien sec (au moins deux ans à l’air sous abri sinon le feu émettra des polluants).
      On oublie le feu ouvert, extrêmement polluant.  

    • Entretenir les radiateurs. Ils doivent être purgés, dégagés et sans poussière. Avant l’hiver, on leur offre donc un bon nettoyage. On en profite pour installer des panneaux réflecteurs pour encore plus d’efficacité.   

    • Éviter les courants d’air qui donnent une désagréable sensation de froid, même lorsque la pièce est bien chauffée. Pour compenser, on a tendance à augmenter la température du chauffage. Pour améliorer le confort sans consommer plus, on traque les courants d’air. Le gain est de 10 à 45€ par ouverture colmatée, selon Homegrade.      
      Isoler les points faibles, comme la boîte aux lettres, la porte qui mène à la cave, l’évacuation de la hotte. Utiliser un boudin de porte « à double bourhrefet », plus efficace dont une partie se glisse sous la porte et donc suit la porte.

Calfeutrer les fenêtres et installer des rideaux.      

On évite d’attendre que la cuve à mazout ou les réserves de bois (bûches ou pellets) soient vides. En s’y prenant à l’avance, on peut réaliser de belles économies, par exemple en participant à un achat groupé ou en achetant hors saison.        

On n’hésite pas à renforcer le côté « cocooning » de sa maison. La sensation de chaleur est aussi faite de petites choses parfois subjectives : la couleur des murs, la luminosité de la pièce, la présence de rideaux, un tapis sous les pieds plutôt que du carhrefage…

Pour passer la soirée devant la télévision, couvrez-vous d’un plaid. C’est beaucoup plus économique qu’augmenter le thermostat ! 

  • Aérer chaque jour. Deux fois par jour, pendant 10 minutes, en créant un courant d’air. Cela permet de renouveler l’air et d’évacuer une grande partie des polluants intérieurs.

Pour consulter la totalité de l’article d’Ecoconso sur ce sujet :        https://www.ecoconso.be/fr/content/8-conseils-pour-economiser-le-chauffage-cet-hiver

Augmenter la taille