« En raison de la situation sanitaire et des recommandations du fédéral et de la CFWB, ces activités seront programmées dans le courant l’année 2021. Nous vous tiendrons dès que possible au courant des nouvelles dates. N’hésitez pas à consulter régulièrement notre site pour plus d’infos ! ».

La consommation de viande, à l’instar de l’utilisation de la voiture, cristallise de nombreux enjeux et tensions liés à la durabilité de la planète.
Les chiffres sont étonnants : en 2005, l’élevage de bétail dans le monde était responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre produits par l’Homme. Cette activité émet près de 7 milliards de tonnes de CO2 par an, soit plus que les Etats-Unis et la France réunis. Enfin, poussant les agriculteurs vers des monocultures intensives dommageables pour les sols et inadaptées aux besoins humains réels, 40 % des céréales produites et récoltées dans le monde servent uniquement à nourrir le bétail…

Face à ces chiffres, il est légitime de se poser des questions quant à notre consommation de viande. Encore une fois, à l’image de la voiture, si tous les habitants de la planète pouvaient consommer de la viande ou conduire une voiture comme les occidentaux, la situation deviendrait réellement ingérable.

Comment continuer à manger de la viande d’une façon qui soit à la fois durable pour notre santé, l’environnement, et les éleveurs qui font l’effort de proposer de la viande de qualité ? Doit-on manger moins ? Mieux ? Comment ? De la viande plus chère ? Quels critères qualitatifs faut-il mettre en avant ? Que devrait-on interdire ? Quels circuits privilégier ?… Faut-il alors changer complètement notre regard sur la viande ? Et quel sera l’impact sur notre santé ?

Augmenter la taille